Thérèse Laferrière

  • Mai 25
  • 0
  • action

Université Laval

Thérèse Laferrière est professeure titulaire à l’Université Laval. Elle a poursuivi des études doctorales en éducation humaniste à l’Université de Boston où elle a obtenu le doctorat en 1978. Elle a aussi enseigné à l’Université de Montréal ainsi qu’à Assumption College et à Boston University au Massachusetts.

Elle a occupé des fonctions administratives à l’Université Laval de 1983 à 1995 : directrice du département de Psychopédagogie, vice-doyenne à l’enseignement (deux mandats de deux ans) et doyenne (deux mandats de quatre ans). Ces fonctions l’ont amenée à mieux comprendre le développement organisationnel. Elle a siégé sur nombre de comités, commissions ou assemblées où elle a démontré des qualités de membership et de leadership. Elle a conduit plusieurs projets d’innovation et produit nombre de documents en matière de gestion et de codesign pédagogique.

Profondément convaincue de la nécessité d’une synergie entre les savoirs théorique et pratique, elle forme des alliances université(s) – milieu(x). Elle contribue à la conception d’environnements d’apprentissage en réseau (communautés d’apprentissage, communauté de pratique, communautés d’élaboration de connaissances). Sous l’éclairage de la psychologie des groupes et des perspectives socioconstructivistes en sciences cognitives et à des fins de réussite scolaire et éducative, elle étudie les phénomènes qui se produisent au sein de la classe, communauté d’apprentissage. Dans son propre enseignement, elle intègre les technologies de l’information et de la communication de manière à enrichir l’expérience d’apprentissage des étudiantes et des étudiants; elle les fait participer, entre autres, à des communautés d’élaboration de connaissances. Plus d’une soixantaine d’étudiantes et d’étudiants, souvent praticiennes et praticiens de carrière, ont complété un essai, une maîtrise ou un doctorat sous sa direction. Ses écrits et ses communications verbales font largement état de préoccupations de formation professionnelle.

Depuis août 2015, elle est la chercheure principale du réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité: Persévérance et réussitE (FRQSC, 2015-2020). Depuis janvier 2010, elle est la directrice du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES). Depuis 2002, elle co-dirige le volet recherche de l’initiative École éloignée en réseau en tant que chercheure associée au Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO). Elle est aussi chercheure associée à l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS, Université Laval) et à l’Institute for Knowledge Innovation and Technology (IKIT, Université de Toronto) où elle participe au design de communautés d’élaboration de connaissances (knowledge building communities) et d’activités de développement professionnel qui y sont reliées. Elle fut la responsable du thème Formation des pédagogues à l’intérieur du Programme de recherche – développement TéléApprentissage, subventionné par le Programme des centres d’excellence du Canada de 1995 à 2002.

Elle a été présidente de l’Association pour la formation des maîtres de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation (SCÉÉ) et, en 2001-2002, présidente de l’Association canadienne d’éducation. Elle a coordonné le groupe d’intérêt Technologie et formation des maîtres de l’Association pour la formation des maîtres à l’intérieur de la SCÉÉ. Elle préside actuellement le comité de programme du congrès de l’International Society for Cultural-historical and Activity Research (ISCAR) qui se tiendra à Québec à l’été 2017.

WELCOME TO | BIENVENUE À

Continue in | Continuer en